Escalade

L’escalade est une pratique sportive qui consiste à avancer petit à petit sur une paroi verticale, sur un mur artificiel ou une falaise. Cette activité est accessible à tous, du plus petit (environ 6 ou 7 ans) au plus âgé. Il n’est pas nécessaire d’avoir une très bonne condition physique pour pouvoir prendre du plaisir en grimpant, évidemment, si l’on veut progresser, c’est autre chose.

Cette activité est très souvent conseillée, aussi bien pour ses bienfaits pour le corps mais également pour ses bienfaits pour le psychisme. C’est en cela que c’est une pratique vraiment complète.

Un loisir bénéfique pour le corps

J’entends souvent au pied du mur qu’untel ou untel avait commencé l’escalade sur les conseils de son kiné/ostéo pour des problèmes de dos. Effectivement, pratiquer l’escalade va permettre progressivement de se muscler le dos et ainsi éviter certaines douleurs liées au manque de musculature. Outre le dos, on va se muscler les épaules, les bras, les doigts et les abdominaux. Le maître-mot ; le gainage.

Pour progresser dans sa voie, le grimpeur met en place une stratégie dans laquelle le contrôle et le maintien du corps jouent un rôle clé.

Souvent présenté comme un sport très complet pour le corps, n’en déplaise à certains, l’escalade n’est pas qu’une question de muscles. D’un côté, le grimpeur va développer sa force, sa résistance et sa continuité et d’un autre côté, pour progresser, il devra faire preuve de souplesse, de coordination et d’équilibre. Un sport intéressant donc pour développer la motricité des plus petits et entretenir celle des plus âgés.

Attention toutefois à ne pas trop forcer, à bien boire, à bien s’étirer et avoir une bonne hygiène alimentaire car les tendinites et les problèmes d’articulation sont le premiers problèmes de santé des grimpeurs.

Apprendre le lâcher prise et la confiance

Sport intellectuel par excellence, l’escalade demande une concentration intense et une attention particulière au moment présent. Comment je sens mes appuis, comment je respire, ai-je encore de la force, est-ce que j’ai mal quelque part, etc. Autant de questions qui permettent au grimpeur d’être vraiment à ce qu’il fait et à ne pas penser à autre chose comme son travail ou ses soucis quotidiens. Au sens propre comme au sens figuré, pour avancer, il faut savoir lâcher prise et donc avoir confiance dans ses pieds, dans son partenaire et accepter qu’il peut y avoir une chute non prévue. Il y a toujours une appréhension par rapport à cette chute, plus ou moins importante selon les gens. Il s’agit également de maîtriser cette appréhension et se dépasser.

Il faut avoir une confiance suffisante en soi pour appuyer avec ses pieds parfois sur des toutes petites prises ou bien pour se dire que la lecture de la voie (l’anticipation des mouvements) a été bien faite. Mais la confiance en son partenaire est également primordiale, car c’est lui qui va contrôler une éventuelle chute et faire en sorte que vous ne vous fassiez pas mal. C’est pour cette raison que bien souvent, on choisit un peu toujours les mêmes partenaires, après avoir développé une confiance réciproque.

L’escalade développe aussi la responsabilisation car en tant que grimpeur, on est responsable de sa sécurité, de ses mouvements, de ses manipulations de cordes et également de la sécurité de son partenaire lorsqu’on l’assure.

N’oublions pas non plus l’aspect social et ludique, associé au plaisir de pratiquer l’escalade.

Développer sa conscience écologique et son rapport à la nature

Les personnes qui pratiquent l’escalade en falaise sont en général des amoureux de la nature. Le respect de la falaise sur laquelle on grimpe est indissociable de la pratique de l’escalade.

Le souhait de chaque grimpeur est de profiter du plein air, d’avoir cette sensation particulière lorsque l’on touche le rocher, sentir le soleil, respirer les odeurs de la nature, s’oxygéner. Cela pousse à avoir un profond respect pour la nature qui nous entoure et lui rendre tout le bien qu’elle nous apporte.

Le grimpeur se responsabilise, apprend à ne pas mettre trop de magnésie en falaise, à laisser les sites parfaitement propres.

L’escalade va au-delà d’une simple pratique sportive, comme la plupart des sports de pleine nature. C’est presqu’une philosophie de vie alliant confiance en soi, en l’autre, la maîtrise de ses émotions, la gestion de son effort, le respect de la nature.